3-6-9-12 Apprivoiser les écrans et grandir

À la recherche d’un livre pour accompagner la pratique des écrans de vos enfants, tout en souplesse et bienveillance ? Je vous conseille 3-6-9-12, ouvrage incontournable qui recense les précieux conseils du psychiatre Serge Tisseron. 

Serge Tisseron est psychiatre et docteur en psychologie. Il a rédigé de nombreux ouvrages sur le thème de l’enfant et les écrans : Danger de la télé pour les bébésQui a peur des jeux vidéo ?, ou encore Enfants sous influence, les écrans rendent-ils les jeunes violents. Ces ouvrages font de lui un auteur de référence sur la question. Il est par ailleurs très présent à la télévision, à la radio et dans la presse.

3-6-9-12 Qu’est-ce que c’est ?

3-6-9-12 ce sont des « balises », des repères, qui correspondent à 4 étapes essentielles de la vie de l’enfant. Serge Tisseron revient sur le développement général de l’enfant et de l’adolescent tout en dégageant les apports positifs des écrans mais également les risques liés aux usages excessifs. En plus de nous informer et de nous inviter à une réflexion sur notre époque, il apporte des conseils éducatifs et pratiques à appliquer au quotidien. De la télévision aux jeux vidéo en passant par l’utilisation du smartphone et des réseaux sociaux, tous les usages sont décryptés.

 

 

 

Quelques idées majeures à retenir de cet ouvrage :

La diététique des écrans
Serge Tisseron compare l’apprentissage et l’accompagnement des usages des écrans à l’introduction progressive des aliments dans la vie d’un jeune enfant. L’idée défendue est de pouvoir apporter à l’enfant, au même titre que l’heure du coucher ou la composition des repas, des règles éducatives concernant les écrans, expliquées et adaptées à l’enfant selon son âge. Selon lui, « La prévention des risques des usages excessifs d’écrans commence à la maternelle », pourquoi pas même avant !

Une méfiance face à la diabolisation des écrans 
Conscient des dangers des écrans, Serge Tisseron ne diabolise pas les écrans pour autant. Il encourage plutôt l’accompagnement parental dès le plus jeune âge, valorise les pratiques créatives et positives. Malgré la médiatisation de plus en plus importante des risques liés aux usages excessifs, il constate que les campagnes de prévention manquent d’efficacité. C’est ainsi qu’il invite à réfléchir aux raisons pour lesquelles les écrans sont si présents dans la vie de l’enfant et de ses parents. Diaboliser les écrans et les rendre responsables de tous les maux occulte parfois de réelles difficultés parentales pour lesquelles les parents doivent pouvoir trouver du soutien auprès des professionnels de l’éducation et de la santé.

Regarder et jouer ensemble, dialoguer : se servir des écrans comme des supports d’échange
Dans 3-6-9-12, les principaux conseils de Serge Tisseron reposent sur l’importance de l’échange parents / enfants autour des supports numériques afin de « leur apprendre comment s’en servir autant qu’à s’en passer ». Chez les plus jeunes enfants, ce sont ces échanges qui donneront du sens aux images consommées, leur permettant ainsi l’expression des apports positifs des écrans. L’objectif est « que l’écran devienne un support de relation enrichissante pas d’isolement solitaire ».

Plus d’informations sur 3-6-9-12.org.

TISSERON, S. (2013)3-6-9-12, apprivoiser les écrans et grandirToulouse : éres.

 

Article rédigé pour le Labo des images,

le blog du Pôle éducatif des Rencontres Audiovisuelles.
www.labodesimages.com

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s