Qui suis-je ?

 

 

Je m’appelle Mathilde Mercier.

Éducatrice de jeunes enfants de formation, je m’intéresse aux usages des écrans dans le quotidien des familles. Je conçois et anime des projets personnalisés autour de l’enfant et de l’image numérique : groupes de paroles thématisés à destination des parents et professionnels, événements autour du cinéma, ateliers pratiques d’éducation à l’image, espaces de prévention ludique, rédaction de contenus type articles de blog.

En me basant sur les besoins de l’enfant et de sa famille, je souhaite par mes actions :

  • Créer des espace d’échanges enfants/parents sur l’usage des écrans à la maison : télévision, jeux vidéos et tablette tactile, internet et les réseaux sociaux,
  • Mener des actions d’éducation à l’image et de pratique de l’image.
  • Permettre une prise de recul sur les pratiques, des réflexions sur la société qui nous entoure.

LOGO MATHILDE

J’observe depuis quelques années dans mes différents lieux d’exercices, combien parents et professionnels de l’enfance sont parfois démunis quand à l’accompagnement de l’enfant face aux écrans. Chacun est en attente d’une position claire des spécialistes et des pouvoirs publics tout en dénonçant la difficulté d’aller à contre courant des modèles que nous propose les médias.

De mon coté, je suis loin d’être pessimiste sur l’usage des enfants des nouvelles technologies. Je pense au contraire qu’elles peuvent être sources d’apprentissages, et être au même titre qu’une œuvre d’art, d’un livre ou d’un jeu, de merveilleux outils de partage. Cependant, nous ne pouvons plus fermer les yeux devant les nombreuses études scientifiques et observations de professionnels de l’éducation et de santé qui font état des dégâts que causent aujourd’hui l’usage excessif d’écrans.

Accompagner enfants, parents et professionnels dans l’usage des écrans afin de prévenir et lutter contre l’usage excessif d’images.

Je ne peux ni ne veux apporter des solutions toutes faites, je crois au pouvoir des échanges et de la réflexion collective sur ces sujets. Chaque parent, chaque enfant est différent. Je souhaite par mes actions que chacun puisse puiser des astuces pratiques et accompagner son enfant au mieux selon les problématiques qu’il rencontre. Il me tient à cœur de placer l’intérêt de l’enfant au cœur des échanges et d’appréhender la présence des écrans dans la vie des familles de façon plus large (à quels besoins répondent-ils ? Quelles peuvent être les alternatives ?).

Valoriser les pratiques numériques créatives et pédagogiques.

Que nous le voulions ou non, le numérique fait partie intégrante de notre quotidien. Il me semble important de permettre à l’enfant d’être et de devenir un consommateur éclairé d’images et d’écrans à tous les âges de la vie.

Cela nécessite de comprendre la construction du langage audiovisuel et ses utilisations possibles, mais aussi de pratiquer et créer à son échelle. J’ai la conviction que plus cette éducation à l’image se fera dès le plus jeune âge plus elle sera efficace.